Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Journal de Fluffy

Réduction des fenêtres de la façade

12 Novembre 2018 , Rédigé par fluffy Publié dans #Fenêtres, #Maçonnerie

La façade de la maison avait un gros défaut : la taille des ouvertures des 2 fenêtres du rez-de-chaussée. Celles-ci avaient été agrandies, probablement pour avoir plus de lumière, mais ont défiguré la façade. Donc l'objectif était d'entreprendre les travaux nécessaires pour que ce côté de la maison soit plus harmonieux. Nous avons décidé, avec l'aide d'un artisan, de reprendre les ouvertures d'origine, qui étaient les mêmes que celles de l'étage (il y a encore les traces, enduits sur embrasements pris dans le ciment à l'intérieur de la maison).

Faute de disposer de suffisamment de "vraies" pierres de taille pour refaire l'entourage complet des 2 fenêtres, tel que d'origine, nous avons opté pour de la "fausse pierre" (enduit imitation pierre fait à partir de chaux, ciment blanc et sable de quartz) et en recréant la feuillure dans laquelle viendront s'encastrer les futurs volets.

Façade de la maison, avant et après réduction des fenêtres du RdCFaçade de la maison, avant et après réduction des fenêtres du RdC

Façade de la maison, avant et après réduction des fenêtres du RdC

L’appui de fenêtre qui avait été carrelé a été supprimé au marteau piqueur ; les ouvertures ont été réduites en largeur avec de la brique creuse côté extérieur, puis enduites avec un enduit très fin qui sera badigeonné pour retrouver la patine des fenêtres de l'étage.

Les nouvelles menuiseries, en chêne, sont les mêmes que celle de l'étage (Fenêtres : choix des menuiseries).

Réduction des fenêtres de la façadeRéduction des fenêtres de la façade
Réduction des fenêtres de la façadeRéduction des fenêtres de la façade

Côté intérieur, nous sommes en train de maçonner les embrasements avec de la brique pleine (foraine+adobe) que l'on enduira ensuite à la chaux.

Fenêtres du RdC avant-pendant travaux, côté intérieurFenêtres du RdC avant-pendant travaux, côté intérieur
Fenêtres du RdC avant-pendant travaux, côté intérieurFenêtres du RdC avant-pendant travaux, côté intérieur

Fenêtres du RdC avant-pendant travaux, côté intérieur

Commenter cet article

E
C’est très intéressant. Le rendement d’une cheminée ouverte peut être rehaussé avec un foyer fermé, mais j’imagine que ce n’est pas nécessaire pour l’instant. <br /> Réaliser les travaux soi-même est un véritable apport…mais lorsqu’on n’a pas le choix, avoir un bon artisan sous la main aide énormément, particulièrement lorsqu’il se montre polyvalent volontairement !! Merci pour ce partage<br /> Bonne continuation à vous, pour tout :)
Répondre
E
C’est un choix intéressant de reprendre les tailles d’origine. Est-ce que cela n’est pas un frein à l’aération ? Est-ce qu’il y a suffisamment de lumière ? Tant mieux si c’est le cas, car c’est vrai que c’est beaucoup plus esthétique comme ça. J’ai trouvé pas mal de conseils sur cette page de prêt travaux : https://www.sofinco.fr/projet-credit/pret-travaux.htm . Cela vous serait peut-être utile surtout en matière d’isolation et d’étanchéité des fenêtres. <br /> Bon courage pour la suite ! :)
Répondre
F
La question de l'isolation est une grande question... Pour ce qui est de ce que nous faisons ici, elle sera certainement partie remise avec les habitants suivants qui pourront améliorer les choses. Pour ce que nous avons fait jusque là concernant les fenêtres et l'aération : les nouvelles fenêtres sont étanches mais il n'y a pas de problème côté aération car nous conservons la cheminée à foyer ouvert. Et pour les fenêtres de l'étage qui sont identiques au RdC, il y a toujours des petites fuites par le plancher du grenier (très bien aéré) et une communication entre les pièces donc là aussi pas de problème d'aération. Les maisons anciennes étaient certes plus fraiches, plus aérées que les maisons modernes totalement isolées, mais cette circulation de l'air permettait de garder l'air et les murs sains. Pour l'instant nous privilégions cet aspect là. Les habitants suivants pourrons revoir la question de l'isolation pour améliorer encore le conforts dans la maison... <br /> Pour ce qui est de faire appel à des artisans (cf conseils de la page citée), le choix est souvent bien difficile ! Nous essayons de nous en passer autant que possible ce qui nous permet de faire vraiment à notre façon et aussi de réduire considérablement le coût des travaux (ce qui empêche parallèlement toute demande d'aide financière comme les crédits d'impôts, la réduction TVA). Mais pour certains postes, on y échappe pas. Il y a beaucoup de compromis à faire quand on choisit de passer par des artisans ! Sa disponibilité, son tarif, son savoir-faire, sa compréhension du projet, du chantier, et donc le résultat des travaux, etc, autant d'aspects sur lesquels il faut être prêt à faire des "sacrifices"... Alors lorsque l'on trouve un artisan avec lequel ça marche bien, on ne le lâche pas !