Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Journal de Fluffy

Bref rappel sur l'isolation

19 Novembre 2016 , Rédigé par fluffy Publié dans #Isolation, #Références - Inspiration

(Source ADEME)

Des logements inégaux devant l’isolation
Pour les constructions antérieures à 1974, aucune obligation d’isoler n’était imposée. Il en résulte que ces maisons étaient rarement isolées à la construction. Mais leurs performances ne sont pas toutes identiques. Les matériaux de construction tels que les briques et les pierres (utilisés jusqu’à la fin de la première moitié du XX e  siècle) ont souvent des propriétés thermiques plus intéressantes que ceux utilisés pour les constructions des années 60 ou 70.

Pour réaliser l’isolation des maisons anciennes, un diagnostic au cas par cas est indispensable pour choisir la solution d’isolation la plus appropriée. Elle tiendra compte de la nature des parois (maison en pierres, colombages, murs à remplissage).

L’isolation thermique ne doit pas entraîner de désordres ni de dégradation des éventuelles qualités du bâti ancien, dus à un choix d’isolation inadaptée (une bonne isolation va de pair avec une bonne ventilation).

 

Empêcher la chaleur de s’échapper, une bonne façon de l’économiser
Des principes de base

Le chauffage représente les deux tiers de la consommation d’énergie d’un logement. Diminuer les besoins de chauffage grâce à une isolation et des fenêtres performantes apparaît donc vite comme une excellente solution. En effet, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas.

Quelles sont les priorités ?
Le schéma ci-contre montre l’importance et la localisation des pertes de chaleur. Traitez en priorité les déperditions les plus
lourdes.

Bref rappel sur l'isolation

Comprendre les caractéristiques techniques
À l’inverse des métaux qui sont bons conducteurs de la chaleur, les isolants ne conduisent pas la chaleur. Leurs performances techniques, pour les parois opaques, sont traduites par des coefficients chiffrés qui figurent sur les emballages des produits:

le coefficient de conductivité thermique lambda l qui exprime sa faculté à conduire la chaleur. Plus l est petit, plus le matériau est isolant (les matériaux isolants courants ont des l compris
entre 0,025 et 0,050 W/m.K),

la résistance thermique R. Exprimée en m 2 .K/W, elle s’obtient par le rapport de l’épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique l du matériau considéré. La résistance thermique
d’un matériau isolant est d’autant plus élevée que son épaisseur est grande et que son coefficient de conductivité est faible. Plus R est grande, plus la paroi est isolante.

Comment calculer l’épaisseur d’un isolant? Il suffit d’appliquer une règle simple:
Épaisseur (cm) = lambda ( l ) x résistance (R) x 100

Commenter cet article