Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Journal de Fluffy

Restauration par enduits à la chaux

21 Août 2015 , Rédigé par fluffy Publié dans #Enduits

Dans un article précédent (Restaurer un mur en briques cuites et briques crues), nous avions montré l'état d'avancement des travaux de la chambre.

Depuis les travaux ont un peu avancé :

  • nous avons fini de poncer le plafond (article Ponçage de Poutres et soliveaux) où finalement nous aurons utilisé la quatrième méthode (Reprise de la ponceuse à bout de bras, depuis un échafaudage, avec passage d'une deuxième ponceuse "de précision") ce qui aura donc nécessité l'achat d'un petit échafaudage. D'ailleurs cet achat est sans regret, ça change tout, c'est vraiment très pratique pour les travaux en intérieur, facilement déplaçable avec ce poids et cette taille, il permet quand même de couvrir une bonne surface, bref c'était un bon investissement !
  • nous avons passé une bonne couche de produit de traitement du bois (xylophène)
  • Et nous avons ré-enduit les parties trop abimées des murs.

Pour l'enduit des murs, nous avons utilisé de la chaux hydraulique (la seule que nous avions au début) et de la chaux aérienne par la suite.

Quelques problèmes : de grosses fissures sont apparues par endroits. Peut être dues à :

- un surdosage de chaux (2,5 de chaux pour 5 de sable, diminuées ensuite à 1 de chaux pour 3 de sable),

- à de trop fortes températures lors de la pose de l'enduit (en plein été dans la région toulousaine les températures peuvent dépasser les 40... il aurait mieux fallu attendre des températures plus fraîches),

- à un "mouillage" trop faible (il aurait fallu arroser systématiquement la veille plusieurs fois et à nouveau le jour de la pose plusieurs fois pour qu'il reste encore un peu d'eau malgré les fortes chaleurs),

- à la présence de plâtre par endroit (qui a bue toute l'eau de l'enduit avant que celui-ci n'ai pu prendre),

- à l'épaisseur de l'enduit (une seule couche presque partout, de parfois 3 cm ; il aurait mieux fallu faire plusieurs couches)

Sous la fenêtre (avec plâtre et joint mastique de fenêtre) il va peut-être falloir réviser l'enduit.

 

Note 2018 : après de nombreux mètres carrés d'expérience d'enduits, c'est bien l'eau le facteur le plus important pour éviter les fissures. Ne pas hésiter à mouiller le support, même à la pomme d'arrosage de jardin, quand on fait les enduits !

Restauration par enduits à la chauxRestauration par enduits à la chaux

Le résultat n'est pas catastrophique partout.

Pour l'enduit de "finition" fait sur la partie haute à coté de l’ancien conduit de cheminée, une fine couche a été nécessaire, elle a été faite à la chaux aérienne avec du sable 0/1 posé à la truelle et fini à l'éponge (1chaux/3sable). L'effet donné avec l'éponge est pas mal du tout, et à cette endroit là, l'enduit s'est à peine fissuré.

C'est la dernière partie qui a été faite, comme quoi, il fallait se faire d'abord la main sur le reste...! Et encore, ce n'est pas parfait, largement améliorable. Avec le temps, la technique viendra !

Restauration par enduits à la chauxRestauration par enduits à la chaux

La suite des travaux de cette pièce sur l'article Badigeon à la chaux !

Commenter cet article